NOUVEAU PROJET AU NÉPAL:

UNE COLLABORATION ENTRE INNERPEACE

ET MAITRE LAMA PASANG

Situation géographique:

au nord-est du Népal en pays Sherpa dans une région reculée de l’Everest. Le site est un balcon de la chaine de l’Himalaya dans un village traditionnel dans un paysage de prairie et de forêts verdoyantes à 2800 mètres d’altitude. 

Situé à 200 km de la capitale, Kathmandu, l’accès peut se faire par avion depuis la capitale suivi d’ un trajet de 2 heures en jeep ou par jeep depuis Katmandu pour un trajet d’environ 10 heures.

 

Le village, PATALE, accueille environ 500 habitants d’ethnies différentes: sherpa, mangar, ra i, tamang, brahmane... qui vivent de l’agriculture .

La vie du village s’organise autour d’une école, d’un dispensaire de soins.

La religion bouddhiste est très présente dans cette région avec de nombreux monastères et temples, les moines peuplent ces lieux de culte qui sont ouverts à tous. Cette culture et ses différentes approches (chamanisme, médecine tibétaine, philosophie bouddhiste…) y sont très ancrées depuis des générations.

 

Les villageois vivent en quasi autarcie grâce à une agriculture très riche. L’accès aux soins n’est pas évident dans cette région. Le dispensaire local est donc indispensable aux habitants de ce village. Il offre aux habitants une médecine tibétaine traditionnelle à base de plantes pour le traitement de diverses maladies. 

Il existe également un plus grand hôpital à PHAPLU, une petite ville de cette région montagneuse à 1h de PATALE, cet hôpital n'est pas équipé pour le suivi des patients présentant des pathologies osteo-articulaires et musculaires dont souffrent de nombreux villageois liés à des conditions de vie quotidienne rudes.

Le principe de notre projet est qu’une partie des bénéfices du centre de soins et de retraite accueillant des Occidentaux permette d’alimenter financièrement le fonctionnement du service de rééducation orthopédique (la formation de professionnels médicaux et para médicaux (kinésithérapeute, ostéopathe, infirmières, médecin de rééducation fonctionnelle) et le matériel de soins nécessaire à renouveler (ex: orthèses, béquilles, matériel de rééducation…)

 

Le projet sera de former des jeunes du village à ces métiers du soin pour pallier l’exode des jeunes vers la ville et donc la désertification du village. Par ailleurs, ces futurs professionnels pourraient être une ressource pour les différents villages avoisinants dans l’idée d’une équipe mobile qui va au devant des futurs patients notamment des personnes fragilisées, âgées, à mobilité réduite.

 

LE FUTUR CENTRE:

Le futur centre de méditation se situera un peu en retrait du village sur un terrain de 5000 M2 au milieu des champs et en bord de forêt avec vue panoramique sur la chaîne de l’Himalaya et les vallées aux alentour. Il est accessible par une route en terre. Le réseau électrique est présent. Les constructions des différents bâtiments seront dans le respect de la tradition locale, c’est-à-dire en pierre et en bois. Tout d’abord, un bâtiment principal qui sera un monastère dans lequel auront lieu les différentes pratiques: yoga, méditation, chamanisme, enseignements philosophiques, spirituels. Ensuite, un autre bâtiment avec plusieurs espaces dédiés aux cures en médecine traditionnelle tibétaine et soins énergétiques (massages, bols, chantants tibétains, acupuncture…). Un autre bâtiment sera utilisé pour l’espace restauration avec une cuisine et une salle à manger. Pour l’hébergement, j’imagine un projet de 7 maisonnettes accueillant chacune 4 personnes dans 2 chambres séparées avec pour chaque maisonnette un coin toilette/douche commun aux 4 personnes. Aussi, la capacité d’accueil du centre sera de 24 personnes. Une maisonnette est réservée au personnel travaillant sur place. Tout cela se présentera tel un village avec les maisonnettes dispersées autour d’allées, de jardins, fontaine, espace détente, potager… afin que chacun y trouve une sérénité propice à la méditation et la retraite.

 

Ce centre va employer du personnel Népalais qualifié pour différentes fonctions: cuisinier/ères, entretien des espaces verts et espaces de vie, un maître bouddhiste pour les pratiques spirituelles et la médecine tibétaine, un professeur de yoga et de soins corporels énergétiques. Cela représenterait une dizaine d’emplois.

 

La cuisine sera végétarienne et locale avec un potager qui produira les légumes et l’achat de produits de consommation autour du village.

Le centre sera ouvert du mois d’octobre au mois de décembre et de février à mai. Ceci pour éviter les mois d’hiver très froid et la période de la mousson du fait des risques de glissement de terrain et des risques sanitaires liés aux pluies diluviennes.

 

Le futur service d’orthopédie sera construit dans un lieu stratégique au carrefour de différents villages de cette vallée à PHAPLU, chef-lieu du district qui se situe à 1h de PATALE. Les soins se feront en collaboration et sur prescription du médecin de l’hôpital régional de PHAPLU, qui peut poser un diagnostic et qui possède un matériel d’imagerie médicale, mais qui n’offre aucun soin de rééducation orthopédique.

L’infrastructure comprendra 4 salles de soin, un bureau, une salle d’attente, un espace de stockage du matériel et des dossiers des patients, un sanitaire.

 

Suite à la construction, les fonds qui seront récoltés progressivement par le fonctionnement du centre de méditation permettront l’achat du matériel de soin à renouveler en fonction des besoins, l’emploi de personnel qualifié, la formation de personnel de soin.

Par ailleurs,  est prévu un appel à des bénévoles occidentaux pour intervenir de façon ponctuelle: visant les professions de la santé - au sein du service d’orthopédie - pour un soutien aux soins, pour de la formation, de l’échange et du partage de technologie.

Budget prévisionnel construction du centre de méditation et du service d’orthopédie: 350’000 euros.

  • Constructions des différents bâtiments du centre et du service d’orthopédie et finitions (décorations, peintures, revêtements..)

  • Ameublement du centre et du service d’orthopédie (sanitaires, lits, commodes, table, matelas, couettes, chaises, mobilier extérieur, table et chaise espace restauration, cuisine équipée, filtre à eau, panneaux solaires pour l’eau chaude).

  • Espace extérieur du centre de méditation: création du jardin potager, allées, bordures.

  • Matériel de soins du centre de méditation: tapis de sol, couvertures, tables de massage, décoration et matériel de soin fixe pour le centre d’orthopédie (tables de soins, matériel pour les exercices de rééducation).